Haïti / Immigration:Des Haïtiens prêts à tout pour rentrer aux États-Unis

By | August 31, 2020
Haïti / Immigration:Des Haïtiens prêts à tout pour rentrer aux États-Unis
Haïti / Immigration:Des Haïtiens prêts à tout pour rentrer aux États-Unis

Malgré la fermeture des frontières en Amérique Centrale à cause du nouveau Coronavirus, des dizaines d’haïtiens bloqués au Costa Rica se disent déterminés à poursuivre la traversée jusqu’aux États-Unis. Ils ont été accueillis samedi, dans un refuge près de la frontière avec le Nicaragua.

Costa Rica, le dimanche 30 août 2020. Les 97 ressortissants haïtiens qui avaient refusé de rester dans un camp pour migrants dans le sud du Costa Rica, ont été transférés hier samedi dans un autre refuge dans le nord du pays.

Haïti / Immigration:Des Haïtiens prêts à tout pour rentrer aux États-Unis

En dépit de la fermeture des frontières des pays de l’Amérique latine à cause de la pandémie du nouveau Coronavirus, ces haitiens, dont un tiers sont des enfants, entendent poursuivre leur route jusqu’aux États-Unis d’Amérique.

« Nous avons un test négatif pour le nouveau Coronavirus, ils nous laisseront passer », ont-ils indiqué.

Après avoir quitté le Centre d’Attention Temporaire pour Migrants (CATEM) dans le sud du Costa Rica et marché environ 80 kilomètres, ils ont été accueillis par la communauté de Palmar Norte puis ont accepté d’être transférés dans un refuge près de la frontière avec le Nicaragua, dans le nord du pays.

Les autorités costariciennes leur ont promis des documents d’immigration temporaire pour pouvoir transiter à travers le pays et éventuellement d’y travailler. Mais la caravane n’a qu’un objectif, aller jusqu’aux États-Unis.

Ces migrants ont déclaré à Efe que la plupart d’entre eux avaient quitté le Chili en décembre dernier et qu’en mars, ils étaient bloqués au Costa Rica en raison de la fermeture des frontières.

Nous ne demandons pas d’aide au gouvernement du Costa Rica, nous voulons seulement poursuivre notre route, ont-ils déclaré.

Au Costa Rica, il y a environ 300 ressortissants haïtiens qui sont bloqués dans les CATEM du sud et du nord. Ils font partie d’un groupe plus large au Panama, selon ce qu’a rapporté Efe.

Vant Bef Info (VBI)