Haïti-Insécurité : La police nationale d’Haïti compte 2 décès dans ses rangs en moins de 24 heures

By | August 31, 2020
Haïti-Insécurité : La police nationale d’Haïti compte 2 décès dans ses rangs en moins de 24 heures
Haïti-Insécurité : La police nationale d’Haïti compte 2 décès dans ses rangs en moins de 24 heures

Quelques heures seulement après le décès des suites d’un malaise d’un agent du Corps d’intervention de maintien d’ordre (CIMO), Shleidley Chevalier, issu de la 22ème promotion de la police nationale d’Haïti (PNH), son frère d’armes, Richardson Gué, a été abattu dans la soirée du dimanche 30 août 2020, à Bourdon.

Port-au-Prince, le 31 Août 2020._Richardson Gué est la plus récente victime dans les rangs de la Police nationale d’Haïti (PNH).

Issu de la 27ème promotion de l’institution policière, l’agent de police a été abattu de plusieurs balles dans la soirée du dimanche 30 août sur la route de Bourdon, dans la commune de Port-au-Prince.

Des images choquantes circulant sur les réseaux sociaux notamment WhatsApp montrent la victime qui baigne dans son sang, alors que ses assassins ont pris la fuite.

En moins de huit jours, près d’une dizaine de personnes ont été assassinées par des hommes armés. Parmi les victimes, on compte deux hommes d’affaires, un animateur de la radio Caraïbes et l’éminent professeur et juriste, Me Monferrier Dorval.

Vant Bèf Info (VBI)