Insécurité grandissante: Jovenel Moïse visiblement failli à sa mission de président

By | September 2, 2020
Insécurité grandissante: Jovenel Moïse visiblement failli à sa mission de président
Insécurité grandissante: Jovenel Moïse visiblement failli à sa mission de président

Le sang coule au quotidien à Port-au-prince. Personne n’est exempt de l’insécurité grandissante qui sévit dans le Pays. Pendant la dernière décennie, on faisait croire que c’était seulement les habitants des quartiers défavorisés qui étaient plus vulnérables, plus exposés au danger face à cette insécurité planifiée. Illusion ! Aujourd’hui l’insécurité d’État frappe à la porte des des <<élites>>. Le Bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince a été lâchement assassiné. Il habitait dans la zone résidentielle de Jovenel Moïse. Donc, Me DORVAL serait considéré comme voisin du président. Ce dernier aurait pu entendre le concert d’armes dans la maison de l’homme de loi lors de son assassinat.

<< Je condamne, je déplore…>>, les mots de passe de Jovenel Moïse

Dans l’après-midi du lundi 31 août dernier les armes chantaient au Bel-Air, Delmas 2 et leurs environs. Non loin du Palais National. Et de fait, les habitants de ces zones ont fui leur maisons pour aller se réfugier au Champs-de-Mars. Pendant plus de 6h les groupes armés ont tirés, incendiés et tués. Que faisaient les autorités? Rien.

Alors que la population des zones précitées se trouvaient dans un dilemme, Jovenel Moïse a passé tout son temps sur tweeter.

C’est un Président échoué. Il n’a même pas tenu ses promesses, voire garantir la bonne marche des institutions. Jovenel Moïse n’accorde aucune importance à la vie. Il n’a rien fait pour freiner la machine de l’insécurité. Au contraire il en est bénéficiaire, dans la mesure où à chaque fois que l’insécurité bas son plein, les soient disant opposants et les médias dépendants oublient tous les actes de barbaries, d’incapacité d’amateurisme et d’implication présumée dans cas d’insécurité.

Réseau d’Information et du Savoir – RINSA