L’Association des Professionnels du Pétrole rejette les accusations du Chancelier Claude Joseph

By | September 2, 2020
L’Association des Professionnels du Pétrole rejette les accusations du Chancelier Claude Joseph
L’Association des Professionnels du Pétrole rejette les accusations du Chancelier Claude Joseph

L’association des professionnels du Pétrole dénonce les accusations du ministre des affaires étrangères et des cultes, Claude Joseph imputant la responsabilité du climat d’insécurité aux mesures prises par le gouvernement de cesser certains avantages sur le carburant et le pétrole. L’association qualifie de dénonciations calomnieuses et de diffamation le contenu de la lettre de Claude Joseph adressée au corps diplomatique, en date du 31 août 2020.-

Port -au-Prince, le 2 septembre 2020.- L’Association des Professionnels du Pétrole n’a pas tardé à réagir à la lettre du ministre des affaires étrangères et des cultes, Claude Joseph dans laquelle il accuse le secteur comme étant un des responsables du climat de l’insécurité dans le pays, par rapport aux mesures adoptées par le gouvernement par rapport au carburant.

L’Association des Professionnels du Pétrole rejette les accusations du Chancelier Claude Joseph

Tout en présentant ses condoléances à la famille et aux proches du bâtonnier, Me Monferrier Dorval, elle dénonce « de toutes ses forces ces formes d’insinuations, de diffamation et de dénonciations calomnieuses qui mettent en danger la vie et bien des citoyens dans un contexte d’extrême vulnérabilité. Elles aussi sont victimes du climat d’insécurité », ont fait savoir les responsables à travers cette note en date du 2 septembre 2020.

Elle rappelle, que dans sa note du 20 août, elle a fourni les éléments pouvant fixer la responsabilité de chacun sur le fonctionnement du marché d’importation et de la vente des produits pétroliers. Elle dit croire que le dialogue est seul moyen permettant de résoudre le malaise existant entre les compagnies pétrolières et les entités étatiques.

Vant Bèf Info ( VBI)