Le Barreau de Port-au-Prince ne veut pas s’associer aux hommages au bâtonnier Monferrier DORVAL venant de l’Exécutif

By | September 2, 2020
Le Barreau de Port-au-Prince ne veut pas s'associer aux hommages au bâtonnier Monferrier DORVAL venant de l'Exécutif
Le Barreau de Port-au-Prince ne veut pas s’associer aux hommages au bâtonnier Monferrier DORVAL venant de l’Exécutif

Comme si l’exécutif était le principal suspect dans l’assassinat du Bâtonnier Monferrier Dorval, le Bareau de Port-au- Prince informe qu’il ne veut pas d’hommages venant du pouvoir.

En effet, suite à une assemblée générale extraordinaire des avocats du Barreau de Port-au-Prince, il a été décidé que le Barreau se dissocie de tous les hommages au bâtonnier Monferrier DORVAL venant de l’exécutif; une décision qui vient renforcer encore plus les rumeurs qui feraient croire que le pouvoir serait derrière cet assassinat crapuleux.

En effet, une assemblée générale des avocats du Barreau de Port-au-Prince réunie en séance extraordinaire a été tenue ce lundi 31 aout 2020 autour de l’assassinat du bâtonnier Monferrier DORVAL.

Suite à cette assemblée, les décisions suivantes ont été adoptées :

1. Condamnation avec la plus grande vehemence de l’assassinat crapuleux du Batonnier Monferrier DORVAL.

2. arrêts complets de toutes prestations judiciaires jusqu’aux obsèques du bâtonnier.

3. Tenue d’une marche en toge au cours de la semaine.

4. Dissociation du Barreau de tous les hommages au bâtonnier Monferrier DORVAL venant de l’exécutif.

5. détermination en consultation avec la Fédération des barreaux d’Haïti (FBH) pour obtenir justice pour le bâtonnier DORVAL.

La dissociation du Barreau de tous les hommages au bâtonnier Monferrier DORVAL venant de l’exécutif vient renforcer les suspicions soulevées par des organisations de défense des droits humains, (déplacement du point fixe de la PNH régulièrement en poste à l’entrée de pèlerin 5, coupure du courant électrique quelques minutes avant, lancement de feux d’artifice…) qui feraient croire que le pouvoir serait impliqué dans ce dossier.

Par Kervens Adam PAUL