Monseigneur Pierre André Dumas dénonce un ministre de Jovenel qui a proposé à son secteur un poste d’Ambassadeur au Vatican moyennant la désignation d’un representant au CEP

By | September 2, 2020
Monseigneur Pierre André Dumas dénonce un ministre de Jovenel qui a proposé à son secteur un poste d'Ambassadeur au Vatican moyennant la désignation d'un representant au CEP
Monseigneur Pierre André Dumas dénonce un ministre de Jovenel qui a proposé à son secteur un poste d’Ambassadeur au Vatican moyennant la désignation d’un representant au CEP

Un nouveau scandale dans le processus de désignation des membres du Conseil électoral provisoire enclenché par le président de la république. Monseigneur Pierre André Dumas dénonce un ministre qui, dit-il, a tenté de corrompre l’Eglise Catholique avec un poste d’Ambassadeur au Vatican en échange du choix d’un représentant au prochain CEP.

Un ministre de l’administration Moise/Jouthe a appelé l’évêque des Nippes Monseigneur Pierre André Dumas pour lui proposer de tout faire pour désigner un membre pour la formation d’un nouveau CEP et en contrepartie, l’homme de Dieu pourrait nommer un ambassadeur au Vatican. C’est l’évêque lui-même qui a révélé l’information lors d’une prêche à Petite Rivière des Nippes à l’occasion de la fête de Jean Baptiste le Martyr hier lundi 31 Août. Monsieur Dumas visiblement remonté rapporte que le ministre en question l’a appelé au téléphone pour lui faire cette proposition qu’il juge indécente.

Il dit regretter qu’aujourd’ hui en Haïti on ne respecte plus les prêtes et les Monseigneurs.

L’évêque des Nippes prenant St Jean Baptiste comme modèle de vérité et de justice, a par ailleurs dénoncé des secteurs qui exerceraient des pressions sur des hommes et des femmes de l’église pour qu’ils cachent la verité.

Lors de cette homélie, il a aussi repris certaiines parties du communiqué de la Conférence Episcopale dénonçant l’assassinat du Bâtonnier Monferrier Dorval. « Arrêtez de mentir au peuple, arrêtez vos discours arrogants et ostentatoires », a-t-il lancé aux autorités. Il a dénoncé le fait que les plus hautes autorités se soient associées aux bandits qui sèment le deuil dans le pays. « Nulle part dans le monde, on a vu des bandits qui se fédèrent et bénéficient de l’autorisation du Minisrère des affaires Sociales », s’est-il indigné devant une foule de fidèles.

Par Gazette Haiti