Paralysie du système judiciaire haïtien

By | September 23, 2020
Paralysie du système judiciaire haïtien
Paralysie du système judiciaire haïtien

Le système judiciaire haïtien est paralysé depuis bientôt deux mois. Les greffiers mènent une grève qui empêche le fonctionnement des tribunaux de 18 juridictions.

Les trois réunions entre le Ministre de la Justice et de la Sécurité Publique, RockFeller Vincent, et les représentants des syndicats n’ont pas permis de débloquer la situation.

Lors de la dernière rencontre, RockFeller avait promis l’inclusion des revendications des greffiers dans le budget 2020-2021, tout en recueillant chaleureusement les propositions des représentants syndicaux. Toutefois, ces promesses n’ont pas pu convaincre les greffiers à faire une trêve.

Cette paralysie bloque le fonctionnement de l’appareil judiciaire. Ce qui implique, ainsi, la difficulté des magistrats assis à se saisir de certains dossiers pressants et importants.

Jean Wilner Morin, Président de l’Association Nationale des Magistrats d’Haïti (ANAMAH) se plaint de l’absence des greffiers, malgré son support à leur grève. « Sans la présence d’un greffier, le tribunal est incomplet et incompétent ».

Jusqu’à aujourd’hui, les autorités ne se penchent pas encore véritablement sur le cas de ces éléments importants du système qui requièrent de meilleures conditions de travail, entre autres. Comme si la justice n’avait aucune importance à leurs yeux.

SOURCE: TRIPFOUMI